bandeau chasse ardeche

Votre Fédération s'est déplacée au 3 Place de la Mairie, 07200 Saint-Sernin

Victime de l’exode rural, les campagnes Ardéchoises subissent l’abandon d’une agriculture traditionnelle et synonyme de biodiversité. Par conséquence, des centaines d’hectares de broussailles colonisent progressivement nos paysages. La faune et la flore associées à ces habitats disparus ont vu elles aussi leur effectif et leur répartition décroitre au fil du temps. Seuls les oléiculteurs et les membres de l’Association des amis des oliviers maintiennent des habitats d’antan. Mais leurs surfaces sont trop réduites pour répondre aux exigences de certaines espèces telles que la Perdrix rouge, véritable symbole des milieux méditerranéens.

En véritable gestionnaire des espaces naturels et grâce au consentement des propriétaires des terrains sans qui rien n’est envisageable, les chasseurs développent des actions qui favorisent le maintien et le développement d’habitats menacés et des espèces associées.

C’est dans ce contexte que la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Ardèche (FDC 07) et l’Association Intercommunale de Chasse Agréée des VANS/CHAMBONAS (AICA), se sont fixés comme enjeux de restaurer les gras des VANS et de CHAMBONAS. De par ses compétences environnementales, la FDC  07 est une association agréée au titre de la protection de la nature. Elle propose des aménagements permettant le développement de la biodiversité en recréant des milieux complexes, structurés en mosaïque et qui alternent entre buissons, murets, pelouses sèches...

Pour aller jusqu’au bout de la démarche, les chasseurs vont jusqu’à réintégrer le pastoralisme dans leur démarche. A titre gracieux et dans le cadre des accords avec les chasseurs, les propriétaires ont accepté le pâturage sur leur terre. Depuis mi-février, quelques 300 brebis sont conduites par un berger sur le site.

En quoi consiste les actions

La phase diagnostique a permis de mettre en évidence un milieu broussailleux homogène. Il faut savoir qu’un milieu homogène est souvent peu diversifié au niveau de la faune comme de la flore. Depuis 2015, les chasseurs financent et organisent la réouverture d’habitats jadis exploités. Ce sont ainsi plusieurs dizaines d’hectares qui ont été restaurés comme autrefois. Les interventions proposées par la FDC se décomposent en plusieurs phases :

  • Diagnostic et définition des actions à mettre en œuvre
  • Travaux d’aménagement en intégrant les notions environnementales
  • Entretien des sites
  • Mise en place d’une activité pastorale
  • Suivi des populations de Perdrix rouge

Les travaux consistent à morceler ces habitats en une forme de mosaïque. Après les aménagements, le milieu alterne entre de nombreux petits bosquets buissonnants et des zones herbeuses. Entretenus dans le temps, ces espaces sont très bénéfiques à une multitude d’oiseaux, d’insectes, de reptiles ainsi que de mammifères. Les essences végétales sont tout aussi multiples et variées. Le pastoralisme est adapté aux potentialités du milieu et aux besoins des espèces sauvages.

FDC AICA Avant FDC AICA Apres

Quels sont les principales espèces bénéficiaires de ces actions

La commune se trouve dans le sud de l’Ardèche. Le milieu est de type méditerranéen avec la faune et la flore qui en dépend.  Parmi les oiseaux, la Perdrix rouge est un des symboles des garrigues du sud de la France. Cette espèce fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des chasseurs. Ses exigences écologiques correspondent à de nombreux autres animaux sauvages. En mettant en place des aménagements adaptés à cet oiseau, une multitude de représentant de la faune sauvage en bénéficie : Fauvettes, Bruants, Pipits, …

Parmi les autres bénéficiaires, on peut citer pour exemple le Lièvre d’Europe, le Chevreuil, le Lézard ocellé, des Couleuvres, des Insectes et bien d’autres Invertébrés...  

Toutes ces espèces s’inscrivent dans le cycle complexe de la chaine alimentaire et sont des proies potentielles pour de multiples prédateurs : Grand duc d’Europe,  Circaète Jean le Blanc, Faucons, Genette…

Les autres bienfaits de ces actions

Valorisation de notre patrimoine naturel dans ce secteur très touristique qui jouxte le bois de Païolive.

Lutte contre les incendies (en 2017, en Sud Ardèche, deux départs d’incendie ont pu être rapidement maitrisés par les pompiers grâce aux aménagements du territoire réalisés par les chasseurs)

Les perspectives

Pérenniser les actions d’aménagement du territoire et de suivi des espèces sauvages.

Augmenter des surfaces aménagées pour enrichir la biodiversité.

Développer un sentier de découverte des richesses de ce site. Un tracé a été ouvert en 2017, il faut désormais mettre en place des supports d’information.

Les partenaires

Logo Region Logo amis de lolivier Logo Lycee agricole